Follow by Email
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram

TOPCREDI : Balthazar

TOPCREDI : Balthazar

 

 

Aujourd’hui on te parle du restaurant Balthazar, ce petit bijou d’une trentaine de couverts niché au 50 Rue des Couteliers depuis 2013.

Pourquoi ce nom ?

Le Balthazar c’est le nom donné aux bouteilles de vin de 12 Litres, pour le propriétaire des lieux c’est synonyme de convivialité, générosité et partage entre amis. Il ajoute aussi que c’est un « prénom ancien, qui renvoie à quelque chose d’un peu hors du temps, un peu suspendu » et trouve que cela correspond aux valeurs slow food du restaurant.

« La cuisine c’est quand les choses ont le goût de ce qu’elles sont. »

C’est cette citation de Curnonski que l’on découvre à l’ouverture du menu , et ça résume très bien la façon de penser du restaurant. On y cuisine des produits de saison, la carte change toutes semaines au gré des marchés. Le style ? Bistro, terroir avec des inspirations d’ailleurs ! Le Balthazar se revendique comme locavore (il travaille avec des éleveurs, producteurs, poissonniers locaux…).

 

Dedans c’est comment ?

 

C’est cosy, on aime les bouquins et le bois qui apporte la chaleur.

 

 

Au menu

 

 

Nous nous sommes rendus au Balthazar début mars et notre menu avait un petit accent Libanais !

 

Entrées

 

Il y en avait 3 et notre choix s’est porté sur le poulpe mariné/mozzarella di buffala AOP/betteraves /olives bio (frais, bien fait et très joli à regarder!) et sur l’œuf bio/crème soubise/foie gras/échalotes confites (onctueux et savoureux, tout a été saucé par monsieur).

Pour info, l’autre option était un houmous de pois chiche avec du veau de l’Aveyron.

 

 

Plats

 

A nouveau 3 plats de proposés, la première option retenue fut le cabillaud skrei accompagné de haricots Tarbais IGP et d’amandes. Une cuisson parfaite du poisson, la chair était nacrée et souple. Surprise par les haricots tarbais qui étaient en fait froids et assaisonnés en salade. Pourquoi pas. Seconde option choisie: un Boeuf de l’Aubrac avec une purée aux trompettes de la mort et des pleurotes. Idem, cuisson maîtrisée et purée excellente. (troisième option : tendron de veau)

 

 

Desserts

 

Il y en avait 3 au choix plus un café / thé gourmand (le thé ou tisane étant une sélection du moment) ou une assiette de fromages fermiers.

Bon on a eu un problème avec le dessert… J’avais pris un Flan Libanais au lait cru et fleur d’oranger et c’était tellement beau et ça avait l’air tellement bon que je n’ai pas pu m’empêcher d’ouvrir le bocal le parfait, croquer le biscuit à l’anis et dévorer le flan en 4 coups de cuillères… Avant même d’avoir fait une photo ! Oui bon ça va, ne me juge pas ! C’était le début des Lolies, je manquais d’entrainement. Du coup tu l’auras compris j’ai adoré ce dessert.

Mon petit mari étant beaucoup plus discipliné (et craignant ma colère) m’a laissé le temps de photographier sa profiterole renommée « chou craquelin, glace vanille maison et sauce chocolat »… sache qu’une fois la photo prise, ça n’a pas fait un pli ! Il parait que c’était délicieux… oui car trop occupée à récurer le fond de mon pot, je n’ai pas eu la vivacité d’esprit de piocher dans la petite beauté d’en face (et de toute façon j’y aurai peut-être laissé un doigt) On était au début des Lolies on a dit hein !

 

 

Parlons boisson

 

Les vins sélectionnés chez Balthazar sont naturels ou BIO. Il nous a été conseillé un vin qui ne nous a ni traumatisé,ni transcendés car on ne s’en rappelle plus. Donc on va dire que ça glissait tout seul ! En tout cas c’était de la région… Voilà, Voilà… Comme tu vois on a toujours pas pris de cours d’œnologie !

 

L’Addition SVP

 

Pour deux personnes, entrées+plats+desserts et avec une bouteille de vin et une tisane (oui j’ai 80 ans et après?) la note s’élevait à 100€. On trouve ça très correct !

 

T’en veux plus ? tu peux suivre Balthazar sur IG et ainsi connaître le menu de la semaine!

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *